Coise Petit village au coeur des Monts du Lyonnais

  • Coise
  • Coise
  • Coise
  • Coise
  • Coise
  • Coise

Accueil du site > Vie communale > Manifestations et festivités

Manifestations et festivités

Manifestations annuelles

Représentations théâtrales

Balade des Pierres Roses

Fête du Pays

15 août

Un village toujours en mouvement

Fête du Pays : promesses tenues !

Nous avions annoncé du spectacle pour cette fête : et ce fut du spectacle à ne plus savoir où porter le regard !

La foule des grands jours envahit chaque coin d’ombre sous un soleil de plomb. Quelle chaleur ! Mais au moment du défilé qui s’échelonne sur près d’un kilomètre à partir de la salle associative, personne ne voudrait céder sa place tant il y a à voir.

Body Art, acrobates de rue, ouvre la marche (acrobaties musclées !), "l’échassière" Sophie de Desmodium harangue la foule du haut des ses 2,80 m.

Et voici l’évocation du film "Les Miséralbes" d’après l’oeuvre de Victor Hugo, à travers différents tableaux : les gendarmes à cheval encadrent Jean Valjean, Javert supervise. Puis rencontre de Cosette dans la forêt aux arbres vivants, l’auberge des Thénardier, Gavroche et les barricades, Marius et Cosette... Kiki Vonvon et leur orgue de barbarie assure l’ambiance.

Viennent les personnages de "La traversée de Paris" : soldats allemands, police française, résistants et trafiquants du marché noir, épicerie avec bons de rationnement, familles... et tout ce beau monde en costumes d’époque sou près de 36 ° !

Au tour de Rabbi Jacob avec la voiture de Pivert sur le toit après le saut dans la rivière, un Pivert surexcité et colérique que l’on retrouve dans la cuve de chewing gum, avant qu’il ne participe à la danse exubérante sur la place au mariage de Sliman... rire nourris !

C’est au tour de "La vache" : Fatah, petit paysan algérien, débarque à Marseille et traverse toute la France avec Jacqueline, sa vache, pour la conduire au salon de l’agriculture : humour, tendresse, échange. Les tableaux émouvants et drôles évoquent avec finesse cette balade poétique.

Plus de 130 figurants en costumes d’époque, sous un soleil de plomb (Gabin avec sa valise de cochonaille et sa canadienne ruisselle littéralement). Mais quel spectacle, quel soin dans les costumes, quel dynamique dans les évocation et quelle imagination de toutes les générations pour concevoir et animer ces tableaux...

Après le défilé, animations en continu : chanteurs de rue, peintres, graffeurs, sculpteurs, maquillages, jeux d’enfants, fresque à la craie sur la rue... démonstration Body Art fort applaudie (ces musclés ne se prennent pas au sérieux mais donnent un sens à la culture du corps, au partage, à l’envie de se dépasser...).

Ensuite grillades, et "La Tourbillante" invite à la danse (de tous pays, contemporaine ou musette, folk, etc...) et puis les plus acharnés peuvent sur grand écran partager la finale de la coupe d’Europe.

Rabbi Jacob

La Vache

Kiki Vonvon

Sophie Echassière

Fête de la musique

Comme toute les années, la MJC a organisé la fête de la Musique.

Balade Contée Musicale

Même si le soleil n’était pas au rendez-vous, une vingtaine de personnes se sont baladées sur les sentiers de Coise, tout en se laissant conter des histoire par Mireille Didier-Ronzon, accompagnée par deux violonistes du Décaphone.

Sur le parcours, nos promeneurs se sont laissés surprendre par la brigade des poètes qui leurs ont déclamé quelques vers.

Au retour un goûter préparé par la MJ les attendait, ainsi qu’une exposition sur le Congo, proposée par les bénévoles de la Bibliothèque.

La soirée s’est terminée autour d’un concert sur la zone de loisirs.

Balade contée musiclae

 

Public du concert Genius Kickers

Fête des Mères

A l’occasion de la Fête des Mères, la médaille de la Famille a été remise à Sandrine Blanchard en présence de Christophe Guilloteau, Député, Président du Conseil Départemental et de Sophie Ruiz, Conseillère Régionale.

Fête des Mères

Matinée festive : Congo et musique africaine

Le dimanche 22 mai, les bénévoles de la bibliothèque conviaient tous les Coisataires, lecteurs ou non, à un moment festif autour de l’expo sur le Congo et les musiques africaines. Cinquante neuf personnes se sont déplacés entre 10h et midi, et ont participé à cet instant de convivialité.

Grâce aux cartes, à la planisphère, aux tableaux informatifs, aux livres, aux albums de photos, aux multiples objets exposés (statuettes, masques, parures, sculptures, instruments de musique,...), chacun a pu se faire une petite idée sur ce pays, ses coutumes, son dynamisme, ses projets, son développement...

Les enfants ont donnés un tour pratique à leurs découvertes en participant à des ateliers animés par les sept bénévoles présentes : tableaux de sables colorés, fabrication de bâtons de pluie, confection d’instruments de musique,...

Avant de partir, les visiteurs pouvaient déguster différents mets et boissons confectionnés à partir de recettes congolaises.

L’exposition est visible aux heures d’ouverture de la bibliothèque.

Tableaux de sables colorés

Buffet de produits congolais

Un atelier très animé

Fêtes des Classes en 6

Comme le veut la coutume, les conscrits des classes en 6 se sont retrouvés le dimanche 15 mai pour fêter leurs décades.

La journée a débuté par une messe en l’église de Coise et c’est ensuite, après avoir rendu hommage aux soldats nés en 6 et morts à la guerre, que le défilé s’est élancé dans les rues de Coise, accompagné par le groupe folklorique "Lou Traïtou" de Brindas.

8 enfants de 10 ans, 5 "20 ans", avec leur voiture post-it, 11 trentenaires, 12 "40 ans", 7 cinquantenaires, 18 "60 ans", de loin les plus nombreux, 4 "70 ans", 5 "80 et 90 ans", regroupant ainsi 75 classards, se sont retrouvés pour la traditionnelle photo en compagnie de la petite Alix née au mois d’avril 2016.

Après l’apéritif servi à l’ensemble de la population, ce sont donc 113 convives qui se sont retrouvés autour d’un excellent repas.

Les classards n’avaient pas oubliés leur centenaire, Mme Pipon, à qui ils avaient remis la cocarde la semaine précédente.

les 20 ans et la voiture post-it

Les classes en 6

Cérémonie du 8 mai

C’est le samedi 7 mai qu’à eu lieu la cérémonie de commémoration du 8 mai 1945.

Après la lecture du message du secrétaire d’état aux Anciens Combattants, par Philippe Bonnier, les enfants du Conseil Municipal d’Enfants ont, à leur manière, rendu hommage à ceux et celles tombés pour l’honneur de la France en lisant le poème "Le Dormeur du Val" d’Arthur Rimbaud.

Cérémonie du 8 mai



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF